Ouvrir le menu
09juin

EuroTrip Spektrum : plongeon dans l'écosystème de Nantes

par François Lanthier Nadeau

Vous vous souvenez de notre participation au Web à Québec 2015, en mars? On avait expliqué comment lancer une entreprise de produit au sein d’une entreprise de service. Bien entendu, l’inception Spektrum > Snipcart était l’exemple à l’honneur.

 

Peut-être vous rappelez-vous aussi d’une délégation française ayant bravé la neige et l’hiver pour venir découvrir notre écosystème numérique québécois? Eux, en tout cas, se souviennent clairement de leur passage chez nous (jeter un oeil à cette vidéo récapitulant leur expérience digitale québécoise).

 

En mars dernier, nous avions eu la chance d’accueillir cette délégation française chez nous, dans nos nouveaux bureaux en basse-ville de Québec. Pendant cette rencontre, Georges leur avait parlé du modèle d’affaires Spektrum, qui a su piquer leur curiosité et leur intérêt. Les organisateurs du Web2day, événement web d’envergure à Nantes, nous avaient invités à venir exposer notre modèle aux cousins français pendant une journée de conférences. Nous avions accepté rapidement, heureux d’aller parler de notre rock’n’web de l’autre côté de l’Atlantique.

 

Pendant leur passage à Québec, ces mêmes organisateurs (Web2day) tenaient aussi des auditions ayant pour but d’inviter des startups québécoises au Global Challenge du Web2day, un concours international de startups. Charles, Vincent et moi avions auditionné pour Snipcart et avions été sélectionnés pour le concours en question.

 

En gros : on avait deux super bonnes raisons de se rendre à Nantes, autant pour Spektrum que Snipcart.

 

Il y a une semaine, Georges et moi avons mis nos chapeaux d’ambassadeurs et nous sommes donc envolés pour Nantes. Je suis parti des Philippines avec une clavicule cassée, j’ai raté un avion à Shanghai et un train à Paris. Georges est allé plus soft côté péripéties et n’a raté seulement qu’un avion à Québec. Après ces embûches, nous nous sommes rejoints à Nantes la veille des deux présentations de Spektrum et de Snipcart.



Spektrum : une poutine made in Québec 

La première présentation, une conférence donnée par Georges et moi, a été un franc succès. L’audience nantaise a particulièrement apprécié d’en apprendre plus sur notre modèle d’affaires et notre culture d’entreprise. Nous avons mis un accent fort sur la priorisation de l’excellence dans nos pratiques de développement. Ensuite, nous avons démontré comment le succès de nos services nous permet de mettre en place un écosystème numérique favorisant l’innovation et l’entrepreneurship, soit notre programme de startups et notre espace de coworking. Selon nos sources, il semblerait que nous ayons donné la conférence la plus “tweetée” de l’événement. On était bien content du feedback, autant online que offline!

 

Une vidéo de la conférence devrait être disponible sous peu. On partagera avec tout le monde en temps et lieu! :) En attendant, vous pouvez écouter une entrevue radio avec Georges tenue par la sympathique Juliette de Banana Radio.

 

Global Challenge : Snipcart pitch

 

Ceux qui suivent également le blogue de Snipcart savaient que nous avions déjà annoncé notre participation à ce concours international de startups. Snipcart et 49 autres startups ont dû prouver la valeur de leur entreprise en 4 minutes devant un jury composé d’experts et d’investisseurs. Je me suis chargé de pitcher notre solution de e-commerce pour développeurs devant les juges et l’audience du Global Challenge. Ça s’est très bien déroulé, mais nous n’avons malheureusement pas passé en round final. Il faut aussi dire que j’ai explicitement spécifié que nous ne désirions pas lever de fonds, contrairement à la majorité des startups participantes. Est-ce que ça a influé sur la décision des juges? Peut-être. C’était tout de même très cool de pitcher Snipcart (en anglais) devant une nouvelle audience (française). Le feedback a été très positif, et nous avons eu la chance de parler de Snipcart avec quelques développeurs et professionnels intéressés.

 

Conclusion et dédicaces

 

Après avoir plongé 3 jours complets dans la scène web et digitale nantaise, une chose nous semble maintenant claire : Nantes est sans aucun doute en voie de devenir une capitale technologique incontournable en Europe. D’ailleurs, nous avons appris que d’énormes investissements gouvernementaux avaient récemment été faits dans le secteur techno. Bien que l’événement auquel nous participions s’appelait le Web2day, le champ d’intérêt de ce dernier dépassait largement le web pur et dur : séquencement génétique, transhumanisme, science-fiction, drones et bio-hacking étaient tous au menu.

 

Mais au-delà des euros et de la techno, Nantes c’est surtout des gens aimables, accueillants, passionnés et capables de faire lever un party, comme on dit. On aimerait donc saluer chaleureusement quelques-unes de ces personnes et entreprises que nous avons eu la chance de rencontrer :

 

 

Et si jamais nous avons oublié des amis : mille excuses!

 

Pour l’instant, Georges et moi sommes en Suisse, où nous rattrapons nos emails et découvrons tranquillement la scène techno de Lausanne. Dans quelques jours nous serons à Paris pour le Futur en Seine. On a bien hâte de voir si l’écosystème techno parisien nous impressionnera autant que celui de Nantes!



Bonus : Un éléphant mécanique

 

L’événement se tenait aux Machines de l'Ile de Nantes, un lieu bourré d’attractions et d’expositions sous la thématique de l’univers de Jules Vernes et de Léonard de Vinci. Il y avait cet énorme éléphant mécanique qui se promenait chaque midi directement sur les lieux. Assez cool, right?


Spektrum Nantes Elephant

Catégories:
comments powered by Disqus