Ouvrir le menu
09avr.

Modèle Spektrum : L'imitation est la forme la plus sincère de flatterie

Un peu exagéré, comme titre? Peut-être. Mais on n’a pas pu s’en empêcher : depuis la dernière année, on se fait constamment dire qu’on est une inspiration. Par qui? Par des entrepreneurs et boîtes web en devenir (ou bien établis), des fondateurs de startups et des étudiants aux yeux brillants.

 

Récemment, on s’est sorti la tête de notre tanière de geeks, histoire de regarder ce qui se passait dans la scène du web à Québec. À notre heureuse surprise, on s’est rendu compte que ça ressemblait de plus en plus à la vision qu’on met de l’avant depuis nos débuts.

 

Il était une fois une boîte Agile

 

En matière d’agilité, c’était nous, les premiers à Québec. Spektrum a été la première boîte de développement web purement Agile : nos projets ont tous été réalisés selon des principes collaboratifs et itératifs serrés, depuis 2008.

 

Sept ans plus tard, presque toutes les boîtes et agences web se proclament agiles. La parade Agile est devenue des plus populaires, et le mot en soi aussi : on vend du Agile, on brand du Agile, on développe Agile, on a des équipes Agile. Malheureusement, très peu de ces boîtes font preuve de véritable agilité dans leurs modèles d’affaires et méthodes de développement. Question de ne pas être à l’écart de la parade, elles ont décidé de surfer la vague Agile. C’est compréhensible; on ne juge pas. Ça sera pour un autre article, en fait.

 

Il était une autre fois la même boîte avec un programme de startups

 

2011 : le programme de startups de Spektrum est officiellement lancé. Trois ans après notre lancement, nous avions récolté de l’expérience, de la crédibilité et (on ne se le cachera pas) de l’argent en vendant nos services à nos clients. On pouvait maintenant choisir d’investir du temps, de l’argent et du coeur dans des startups et produits qui nous passionnaient.

 

Fast-forward quatre ans plus tard. De San Francisco à Québec, les startups sont partout. Un nombre grandissant de boîtes web québécoises offrent des programmes de startups. Les yeux rivés sur les entreprises techno en démarrage, elles parlent maintenant de fonds d’investissement, de partenariats, de support technologique, de mise en marché, d’accompagnement, etc. Différente parade, même principe. Les startups seraient-elles le nouveau Agile de notre industrie? Just a thought.

Mission accomplie

 

Écrire tout ça pourrait paraître un brin prétentieux, mais ça reste néanmoins bon pour l’ego! Après tout, l’imitation est la forme la plus sincère de flatterie, comme on dit. Pour nous, voir notre modèle être reproduit rime directement avec « mission accomplie ». Pourquoi? Parce que, au risque de vous surprendre, notre mission, ce n’est pas de développer des applications et sites web ou de [insérer mission d’entreprise générique à faire baîller]. La voici, notre vraie mission :

 

« Développer une culture d’excellence, promouvoir les meilleures pratiques de développement et propulser l’innovation et l’entrepreneurship. »

 

Vous comprendrez donc pourquoi on parle de mission réussie. ;)

 

Et on considère que notre réussite s’étend plus loin que dans le milieu entrepreneurial : des écoles comme le Cégep de Sainte-Foy et le Collège François Xavier Garneau nous font maintenant confiance pour les aider à former leurs étudiants en informatique. Depuis quelques années, on ouvre nos portes pour des stages d’un jour pour des étudiants du secondaire. Il va falloir passer le flambeau un jour, après tout.

Leçon d'histoire version Spektrum

Spektrum Infographic

Conclusion

 

Lancer une nouvelle firme de développement web, ou un programme de startups, n’est pas preuve d’innovation. Il y en a déjà un paquet. On répète souvent à nos startups que l’idée, ce n’est que 1 % d’un projet. Le reste, le 99 %, c’est l’exécution. Spektrum et son modèle ne font pas exception à la règle. Les autres boîtes web qui empruntent et emprunteront ce chemin non plus. L’important, ce n’est pas ce qu’on dit, comment on nomme et présente nos idées et projets. Tout ça, ce sont seulement des mots. Au bout du compte, ce seront les résultats, tangibles et observables, qui trieront les vrais du reste.

 

Longue vie à l’excellence.


Vous voulez avoir une idée de ce qu’il faut pour réussir à gérer un modèle comme le nôtre? Lisez notre article de la semaine dernière qui présente 5 critères de réussite pour lancer une startup au sein d’une entreprise de services. Et si vous voulez nous aider à remplir notre véritable mission, partagez donc l’article que vous venez de lire. :)

Catégories:
comments powered by Disqus